Mythes sur le bégaiement, partie 5! / Myths about stuttering, part #5!

Mythe # 5 : « Plusieurs personnes qui bégaient ont de la difficulté à dire leur prénom »

Mes commentaires : Ce n’est pas un mythe, c’est une réalité chez plusieurs personnes qui bégaient.

Quoi de plus frustrant que d’avoir de la difficulté à prononcer son propre nom? Probablement car on ne peut pas le changer.. .

D’autant plus qu’il faut le dire partout, tout le temps : lorsqu’on se présente à de nouvelles personnes, lorsqu’on se nomme au téléphone, en prenant un rendez-vous chez le dentiste, en réservant une table au restaurant…

Mon prénom commence par une voyelle (un « A »). Et j’ai de la difficulté avec les voyelles en général, la vie est tellement bien faite.

Alors, pourquoi ne pas changer de prénom? Pourquoi ne pas me lancer dans des démarches administratives complexes, coûteuses et interminables? Pourquoi ne pas changer d’identité et jouer en permanence un personnage? Pourquoi ne pas juste demander à quelqu’un d’autre de faire les téléphones pour moi, pour prendre mes rendez-vous divers? Parce que je suis une Grande Fille Mature et je suis très capable de faire ce genre d’appel par moi-même, même si cela implique de bégayer. Et surtout, parce que je veux rester moi-même, simple et honnête. Jouer un personnage, très peu pour moi.

Et je l’aime, moi, mon prénom! C’est juste le bégaiement qui vient s’en mêler et brouiller les cartes.

J’ai essayé plusieurs tactiques, dont ajouter un « C’est » avant de dire mon prénom (taux de succès = encore trop hasardeux), ou encore, dire « Je m’appelle A***** », plutôt que juste « A****** ». Pour le moment, je croise les doigts, c’est ce qui fonctionne le mieux pour moi, même si parfois, ça manque de naturel et la formule ne peut s’adapter à toutes les situations.

Pendant mon séjour à Baltimore (États-Unis) en juillet 2015, dans le cadre du congrès de la National Stuttering Association, j’ai voulu faire un clin d’œil à cette situation. À mon arrivée, on m’avait remis une cocarde avec mon nom. D’humeur taquine, j’ai rayé mon nom, tourné la carte et écrit à la place : « What’s my name? If you want to know it, just talk to me! » (Quel est mon nom? Si vous voulez le savoir, venez me parler!). On m’en parle encore aujourd’hui… 🙂

———-

Myth # 5: « Saying our name is hard for a lot of people who stutter ».

My comments: This is not a myth, this is the reality for many people who stutter

Having problems to say our name is so frustrating. And we can’t change our name.

We have to say our name everywhere, everytime : when we introduce ourselves to strangers, on the phone, when we make a phone call for an appointment at the dentist office, when we reserve a table at a restaurant…

The first letter of my name is a vowel. I struggle with vowels. This is fair.

I don’t want to change my name. It requires a lot of complex, long and expensive administrative advances. I don’t want to change my identity and playing a role. I don’t want to ask to somebody else to make all my phone calls for me. I am a Big and Mature Girl so I am able to make my phone calls by myself, even if I have to stutter. And I want to be myself, simple and honest. Playing a role, this is not for me…

And I love my name!! I just stutter on it…

I tried many tactics, for example, saying the words « This is  » before my name. It doesn’t work very well everytime… I also tried to say « My name is A****** » rather than only my name. For the moment, I keep my fingers crossed, this is the best tactic for me. But this is not always natural and the sentence could not be adapted to every situation when I need to say my name.

During my trip in Baltimore, in july 2015, for the conference of the National Stuttering Association, I wanted to make a reference about this myth. I received a nametag when I registered myself. I was in a teasing mood, so I deleted my name, I turned the card and I wrote on the back of the card : « What’s my name? If you want to know it, just talk to me! ». Many people that I met in Baltimore remembered it and they are still talking to it with me…:)

Advertisements
Mythes sur le bégaiement, partie 5! / Myths about stuttering, part #5!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s